Maison
30
0

Une cloison plafond pour rénover la salle de bain

Un projet de rénovation d’une salle de bain consiste en la réhabilitation d’une structure ou d’une construction existante. On peut refaire carrément les travaux ou apporter une touche particulière à ce qui existe déjà. Mais dans tous les cas, les changements apportés tiennent toujours compte des raisons qui ont poussé l’usager à faire les travaux. De ces raisons dépendront le choix des matériaux et la conception du faux plafond proprement dit.

Les principales raisons de choisir la cloison plafond

L’aménagement d’une salle de bain passe toujours par la rénovation du plafond. Le faux plafond ou cloison plafond s’avère indispensable dans ce cas précis. Voir le site Cloison-plafond.fr pour plus d’informations. En effet, les dégradations du plafond de la salle de bain sont le plus souvent dues à l’humidité. Et c’est la principale raison pour laquelle les travaux s’imposent.

Pour cacher les traces de moisissures

Les moisissures surviennent suite à des fuites d’eau à l’étage supérieur. Elles peuvent aussi résulter de l’infiltration des eaux de pluie et d’un manque de ventilation ou d’aération. Il est important de les traiter avant de poser le faux plafond. Ce dernier constitue la meilleure solution pour masquer les dégradations du plafond et lui donner un coup de neuf.

Pour un éclairage performant

Une salle de bain design dispose d’un bel éclairage, alors autant profiter des travaux de rénovation pour ajouter des lumières. Le faux plafond permet d’encastrer les spots sans laisser apparaître les gaines électriques qui les alimentent. Les luminaires seront choisis en fonction de l’ambiance recherchée et de leur utilisation.

Pour mieux chauffer la salle de bain

La salle de bain requiert d’être bien chauffée. Dans certaines constructions, surtout les anciennes, le plafond est souvent très haut. Il y a alors déperdition de la chaleur. Et c’est pour cette raison que les propriétaires ou les occupants entreprennent des travaux d’aménagement en posant un faux plafond

Le coût approximatif d’un faux plafond

Fabriquer un faux plafond coûte assez cher, mais s’avère bien plus abordable que de remettre en état un plafond endommagé. Le prix dépend du type de cloison plafond que choisira l’usager. Les trois principaux types de plafond sont : le plafond flottant, le plafond tendu et le plafond suspendu. Ce dernier est le plus économique des trois. Le coût total du plafond tendu tient également compte des travaux de finition. La finalité du faux plafond constitue aussi un autre point pouvant augmenter le prix total. Si c’est pour une isolation, il faut rajouter le prix de l’isolant. Si c’est pour rajouter des éclairages, le coût sera à envisager en fonction du nombre de spots encastrés.

Les coûts approximatifs des types de plafond

Il faut environ 40 euros par mètre carré pour la fourniture et pose d’un plafond suspendu. Pour 1000 euros, on peut avoir un plafond de pièce de vie de 25m2 avec en sus les frais de finition. En rajoutant un isolant, ce prix peut aller jusqu’à 70 euros le mètre carré. Un plafond tendu coûte entre 60 et 90 euros le mètre carré. Pour un plafond flottant, il faudra tenir compte des matériaux de fabrication des dalles, de leurs formes et de leur finition. Donc le prix est très variable. Par contre, la pose et les finitions sont évalués entre 35 et 70 euros le mètre carré.

More Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Most Viewed Posts
Menu